Calamars topinambours à la touareg

vendredi 2 décembre 2016
par  Robert Vigneau
popularité : 29%

Pour étonner d’un peu d’exotisme ma gourmande touarègue Dassine, j’ai marié deux inconnus de son Tassili : le topinambour et le calamar.

Toutefois même pour une Touarègue, vous éviterez le calamar prédécoupé, lessivé, insipide au kilo dans les bacs à surgelés. Dégueulasse, quoi ! Et votre poissonnier, il a pas d’beaux yeux ?


.

.

Au passage, cueillez aussi ma méthode pour cuire le topinambour qui, incontrôlable, me reste de marbre à l’eau ou me tombe en purée à la vapeur, salopard d’astéracée ! Alors je l’attendris au micro-ondes avant de le rissoler amoureusement tout doux. Qui fait mieux me confie son savoir-cuire le topinambour…}

.

JPEG - 45.6 ko

.


Il m’a fallu pour un couple d’amoureux (multipliez selon votre tablée polygame !) :

10 minutes de préparation, 25 de cuisson et…

• 200 gr de topinambours, choisis ronds, faciles à éplucher,

• 300 grammes de petits calamars, chipirons ou supions,

• deux gousses d’ail,

• huile, sel, poivre, herbes provençales, épices favorites,

• quelques feuilles de coriandre ou de persil frais.

.

Action !

.

• Épluchez à l’économe les topinambours que vous avez choisis sans complication. Taillez-les en dés (comme des pommes de terre à rissoler) et offrez-leur un début de cuisson au micro-ondes à couvert, trois minutes à 750 pour 200 gr que vous retournerez à mi-temps.

• Émincez ou pressez l’ail et, dans très peu d’huile, le mettre à revenir à feu doux.

• Ajoutez les dés de topinambour que vous laisserez rissoler une bonne quinzaine de minutes sans forcer le feu.

• Pendant ce temps, retirez l’aiguille des calamars, rincez-les puis éventuellement taillez-les en lamelles épaisses que vous tiendrez dans une passoire pour bien égoutter avant de les ajouter aux topinambours.

• Ajoutez aussi sel, poivre, herbes provençales et/ou vos épices… Les couleurs exotiques risquant cependant de désorienter la finesse de vos ingrédients, utilisez-les avec nuance.

• Laissez réduire à feu doux, ce qui suffit à cuire les calamars en une dizaine de minutes car il ne faut pas trop longtemps les mijoter : ça les rend caoutchouteux, ces tendres !

• Servez chaud, décoré d’un frais émincé de coriandre ou de persil si vous avez ça sous la main. Sinon, un éléphant. Rose, bien sûr !

JPEG - 22.8 ko

.

Pompier au Sahara ? Ah ! Ma Dassine, lorsque je te trousse le voile pour glisser mon savoureux calamar entre tes frémissantes lèvres et que tu me murmures en calembour bilingue, sweet darling extasiée : "Top pine… en bourre !"

.

.


Attention ! Le topinambour se montre vigoureusement autoritaire aux intestins paresseux… qui lui obéissent non sans protester de façon bruyante et odorante !