Mai de mes fruits sur l’arbre…

lundi 25 juin 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 20%

Depuis plus de trois décennies, je compose un calendrier de MES boissons ou nourritures pour présenter les vœux de saison aux francophones en mon cœur. Ces douze quatrains, un par mois, célèbrent des émotions, des parentèles ou des événements privés, lointains, disparates, parfois même si personnels qu’ils ont pu sembler obscurs aux récipiendaires.
En contrition, voici quelques précisions ou détails, souvent d’ordre intime ou familial, susceptibles d’éclairer le contexte de ces confidences. Et puis, ça me fait plaisir de raconter ces bribes. Cette fois, il s’agit de mes fruits sur l’arbre, calendrier de maraudes, paru en la fermentation de 1998. La plupart sont situés tant ils renvoient à des souvenirs précis qu’il me suffira donc ici d’évoquer …

.

La nèfle de mai

 
.
 
De l’autre côté de la terre
 
J’ai tremblé ouvrant un biwa,
 
Nèfle de mai chez mon grand-père
 
De l’autre côté d’autrefois.

.

Tokyo, 1986… Biwa, c’est le nom japonais d’un fruit qu’on vient de voir seulement apparaître sur les étals d’avril en France.

Mon grand-père précisait toujours nèfle du Japon. Ce fruit printanier, jaune, pimpant, acidulé, croquant, il ne fallait pas le confondre avec nos communes nèfles, celles des bois, baies sauvages, brunes, consommées blettes après les premières gelées et qui ne valaient pas grand chose, des nèfles justement.

Dans son jardin de Pégomas, le cher néflier du Japon, aux feuilles en sabre, éternellement vert, reste à jamais dans mon souvenir comme un solide arbrisseau familier. Il se révélait généreux en fruits hâtifs qui donnaient leur gout aux célébrations enfantines de Pâques.

Quelle émotion de le retrouver, si commun, si abondant, si banalement apprécié au Japon, mon Japon – après l’avoir croisé incognito, par surprise, maintes fois sur la planète, ce colis à Dunkerque, cette escale à Beyrouth, long complice ! Je raconterai ces fredaines une autre fois… 


Brèves

2 septembre 2009 - Limerick, kézako ?

Limerick : forme poétique anglaise humoristique, volontiers salace et souvent absurde.
Sa (...)

31 octobre 2008 - Mirlitons : présentation

Les mirlitons publiés sont actuellement ordonnés en trois rubriques : les septains et les (...)