La pomme de terre en mai

lundi 4 juin 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 25%

Depuis plus de trois décennies, je compose un calendrier de MES boissons ou nourritures pour présenter les vœux de saison aux francophones en mon cœur. Ces douze quatrains, un par mois, célèbrent des parentèles ou des événements privés, lointains, parfois même si personnels qu’ils ont pu sembler obscurs aux récipiendaires.
En contrition, voici quelques précisions ou détails, souvent d’ordre intime ou familial, susceptibles d’éclairer le contexte de ces confidences. Et puis, ça me fait plaisir de raconter ces bribes. Cette fois, il s’agit de mes pommes de terre, calendrier paru à la germination de 1997.

.

Pâques païennes
 
.
 
Sur le marbre de la cuisine,
 
Félix consacré d’un surplis
 
Pétrissait purée et farine
 
Pour la grand-messe des gnocchis.

.

Donc, à chacun sa cuisine : Adèle la parisienne en congé de tapiocas mitonnait le civet tandis que Félix, mon grand-père, officiait provençalement à la confection des gnocchis niçois. Si simples à faire, c’est moins cher et on sait ce qu’on y met !

Il avait raison, bien sûr, et Adèle admirait son viril compagnon déguisé en prêtre de cuisine. Elle, calmement, mijotait le lapin en sauce qui nappera les gnocchis. Toute la famille assistait à la cérémonie de l’ancêtre : son bagout mettait en appétit !

Ai-je jamais vécu ferveur plus haute ?


Brèves

2 septembre 2009 - Limerick, kézako ?

Limerick : forme poétique anglaise humoristique, volontiers salace et souvent absurde.
Sa (...)

31 octobre 2008 - Mirlitons : présentation

Les mirlitons publiés sont actuellement ordonnés en trois rubriques : les septains et les (...)