hanap d’avril

jeudi 8 février 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 18%

Depuis trois décennies, je compose un calendrier de MES boissons ou nourritures pour présenter mes vœux de saison aux francophones en mon cœur. Ces douze quatrains célèbrent des personnages ou des événements privés, lointains, parfois même si personnels qu’ils ont pu paraitre obscurs aux récipiendaires.
Avec ma contrition, voici quelques précisions ou détails, souvent d’ordre intime ou familial, susceptibles d’éclairer le contexte de ces confidences. Et puis, ça me fait plaisir de raconter ces bribes. Cette fois, il s’agit de mes petits coups de blanc, calendrier paru à l’Avent de 1994.

Avril

.

Dieu fut grand à biberonner
 
saké sur muscat des Corbières :
 
pour mon vin, Naïto est mon frère,
 
par son saké, moi, japonais.

.

Cette fraternité du vin blanc, je la prolonge aux vifs amis que je connus sur la planète. Et tout d’abord, celui qui me fut le plus proche, Yasuharu Naïto, frère nippon.

Quand je l’ai rencontré, il animait un bistrot convivial dans mon quartier à Tokyo, Kagurazaka. Par choix, cette vocation : dans un précédent emploi, il s’ennuyait trop comme employé de bureau à vie dans un grand machin industriel. Son nouveau destin lui assura partage d’amis, de mots, de mets…

Il me fit découvrir les sakés, les shochus et autres alcools japonais subtilement répertoriées. Nous arpentions les montagnes et les iles en savantes, joyeuses compagnies. Avec sa fidèle Reiko, ils fréquentèrent aussi la France. Les châteaux et les caves. Quelle chance, cette amitié !


Brèves

2 septembre 2009 - Limerick, kézako ?

Limerick : forme poétique anglaise humoristique, volontiers salace et souvent absurde.
Sa (...)

31 octobre 2008 - Mirlitons : présentation

Les mirlitons publiés sont actuellement ordonnés en trois rubriques : les septains et les (...)