Podingue de rentrée écolière… 

lundi 22 janvier 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 16%

Depuis trois décennies, je compose un calendrier de MESboissons ou nourritures pour présenter mes vœux de saison aux francophones en mon cœur.Ces quatrains célèbrent des personnages ou des événements privés, lointains, parfois même si personnels qu’ils ont pu paraitre obscurs aux récipiendaires. Qu’ils m’en pardonnent !

Avec ma contrition, voici quelques précisions ou détails, souvent d’ordre intime ou familial, susceptibles d’éclairer le contexte de ces aveux. Et puis, ça me fait plaisir de raconter ces bribes. Cette fois, il s’agit de mes bouchées de pain, calendrier paru à l’orée de 1993.

.

septembre
 
.
 
Septembre au départ des tribus.
 
Adèle trempait ses panades,
 
Son podingue et son pain-perdu
 
Dans nos sanglots en débandade.

.

Oui, pour mémé Adèle, les vraies vacances, c’était quand elle avait toute sa nichée à couver. Elle s’éclatait d’amour !

Et quand l’école nous rattrapait, terrorisée par notre envol vers la ville, elle emplissait nos sacs de fausses pâtisseries… salées de ses propres larmes !


Brèves

2 septembre 2009 - Limerick, kézako ?

Limerick : forme poétique anglaise humoristique, volontiers salace et souvent absurde.
Sa (...)

31 octobre 2008 - Mirlitons : présentation

Les mirlitons publiés sont actuellement ordonnés en trois rubriques : les septains et les (...)