Charpentreau : La Silencieuse… 

dimanche 11 mars 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 15%

Doux ces mots, la poésie !

Au fin fond du désespoir, face à l’inéluctable naufrage de la vie en ce monde, où trouver sourire et consolation ?

La poésie, juste en nommant quelques détails choisis, y parvient.

Charpentreau qui conduisait cette élaboration du chant à la fois en simplicité et en sincérité, emporte le cœur. Ce sonnet sera repris en exergue de son recueil ultime : Un si Profond silence.

Nous l’avions découvert, en bonne page, dès le numéro 61 du Coin deTable, de janvier 2015. Je le reprends aujourd’hui encore, surtout, toujours puisque le 8 mars 2016 la voix de Jacques se taisait.

.

LA SILENCIEUSE
 
.
 
On n’entend pas tomber la neige
On n’entend pas marcher le chat
On ne sait pas quand s’approcha
L’amour qui nous a pris au piège.
 
À pas de loup la vie s’abrège
Le temps file travers le chas
Et la patte du chat cacha
Cette pelote qui s’allège.
 
La silencieuse plus encore
Qui possède l’âme et le corps
Elle était là sans qu’on le sache
 
Celle qui tapie sans recours
Sans bruit sans espoir sans secours
Depuis toujours en moi se cache.

.

Jacques Charpentreau

Un si profond silence , La Tourelle, La Maison de Poésie, 2015). p.9… 

.