Abandon .

samedi 27 mai 2017
par  Robert Vigneau
popularité : 15%

En mars 2016 paraissaient, superbement imprimés par le Livre d’Art à Paris, une trentaine de mes récents dessins sous le titre de « Mature, lyrisme de l’âge ».

Cette publication remplaçait l’exposition que ma santé ne me permettait plus de soutenir en la galerie Kobo qui m’invitait à Tokyo.

Voici, au fil des samedis, ces dessins dans l’ordre du recueil.

.

.

.

JPEG - 185.3 ko

.

L’abandon, encre sur papier, non-daté.



Confidences inavouables ?

Au fil des ans, chacun précise le monstre qu’il portait en lui. Les évènements de la vie, les conventions sociales masquaient cette part de fauve réprimée en nous. La solitude du grand âge la débusque. On prend alors le temps d’explorer son intimité cachée, mesurer ses secrets. On ose révéler ses obsessions brutalement indicibles.

On est soudain stupéfait des pulsions, pudeurs et interdits que nos organes recelaient. Des regrets aussi.

Où se trouve la vérité de celui que j’ai vécu ? Il fallait atteindre la maturité pour avouer sa mâture.